Insuline : à utiliser dès 7% d’Hba1c  Abonné

Publié le 12/06/2009

Selon le Pr Louis Monnier (hôpital Lapeyronie, Montpellier) : « Dès que les antidiabétiques oraux s’avèrent incapables de faire passer l’HbA1c en dessous de 7%, la question de l’insulinothérapie se pose, à utiliser précocement car les artères du diabétique gardent la mémoire d’un mauvais équilibre glycémique plus d’une décennie auparavant », nous enseigne l’étude Post-UKPSD. Initiée précocement, « l’insuline obtient un bon rapport bénéfice/risque, résume André Grimaldi (sce de diabétologie-métabolisme, GH Pitié-Salpêtrière, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte