Infectiologie

INSTI, le test VIH en cinq minutes  Abonné

Publié le 19/11/2010
Le test rapide devrait permettre de faire évoluer le dépistage et dynamiser la politique de prévention.

Le très récent plan sida 2010-2014 donne une large part à une amélioration du dépistage. La politique repose sur une stratégie « attrapage-rattrapage » pour diminuer le taux inacceptable de diagnostics tardifs et de rattraper tous les séropositifs qui s’ignorent (de 15 000 à 50 000 selon les estimations). « Les nouvelles contaminations sont de 7 000 par an et l’ambition du plan est de diminuer de 50 % l’incidence en quatre ans » a affirmé le Pr Gilles Pialoux (hôpital Tenon, Paris). « Le test rapide est une partie de la solution » a-t-il ajouté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte