Informer et éduquer en priorité  Abonné

Publié le 12/06/2009

L'arrêt ou la diminution de l'arrêt alcool/tabac/café, la pratique de l'exercice physique devront être systématiquement encouragés. Dès la consultation initiale le généraliste assure une véritable psychothérapie de soutien en lui expliquant la nature de ses troubles, en l'aidant à mieux se connaître et à gérer son anxiété. Des approches type relaxation corporelle pourront être associées et pratiquées en fonction des compétences du médecin.


Source : Le Généraliste: 2492