Inégaux devant la santé, dès la maternelle

Publié le 06/09/2011

Asthme, dents cariées, mauvaise vue, obésité : les problèmes de santé des enfants de 5 juin ans vont de pair avec leur mode de vie, ce qui définit des disparités géographiques avec en bas de tableau les régions du nord et de l'est de la France. Le BEH publie cette semaine une enquête réalisée en 2005-2006 auprès de 23 518 enfants de grande section de maternelle. Le chercheur Thibaut de Saint Pol, de l'Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique), a mis en parallèle les problèmes de santé (vision, audition, élocution, allergies, caries, obésité) et le mode de vie (quantité de sommeil, consommation de boissons sucrées, temps passé devant la télévision ou les jeux vidéo), définissant des tendances par région académique. Au niveau national, 12,1 % des enfants de cet âge sont en surcharge pondérale et 3 % obèses, mais les variations sont géographiquement importantes, allant de 15,3 % (académie de Strasbourg) à 6,6 % (Nantes) pour la surcharge pondérale. Cependant, « la prévalence de la surcharge pondérale baisse de manière significative par rapport à 1999-2000, où elle touchait 14 % des enfants » note cependant l'auteur. Les problèmes de vue prévalent davantage dans les académies de Reims (30,1 %) et de Clermont-Ferrand (29 %), et beaucoup moins dans celles des Antilles Guyane (13,3 %), où ils sont peut-être peu dépistés, et de Corse (14,4 %). Par zone géographique, c'est dans l'ouest qu'on en trouve le plus. C'est là aussi qu'il y a le plus d'enfants asthmatiques. Les caries sont particulièrement présentes dans le Nord et l'Est, ainsi que dans les départements d'Outre-mer. Les dents cariées sont un fort marqueur d'inégalité sociale : 2 % des enfants de cadres ont au moins deux dents cariées contre 11 % des enfants d'ouvriers.

Pour le mode de vie, la consommation de boissons sucrées prévaut particulièrement dans le Nord et l'Est : 41 % des enfants de 6 ans en boivent tous les jours à Lille, 40 % à Strasbourg, contre seulement 14 % en Corse et 18 % à Nice. Surpoids, caries, consommation de boissons sucrées : c'est aussi dans le Nord et l'Est, du moins en France métropolitaine, que l'on reste le plus longtemps devant un écran : les jours sans école, 33 % des enfants, dans l'académie de Lille, passent au moins 3 heures devant la télévision ou les jeux vidéo.


Source : legeneraliste.fr