L’avis du Pr Bernard Charbonnel*

« Individualiser le traitement »  Abonné

Publié le 25/02/2011

« Une résistance au traitement est peut-être le principal facteur de risque de mortalité sous traitement hypoglycémiant intensif. Celle-ci est prédictrice à la fois d’hypoglycémies sévères –marqueur de vulnérabilité- et de mortalité, sans qu’il y ait un lien causal entre l’un et l’autre. Ces deux éléments désignent un groupe de patients à haut risque. Cette observation inattendue suggère que l’intensification intempestive du traitement antidiabétique n’est pas la bonne solution chez les patients dont l’HbA1c ne diminue pas suffisamment sous traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte