Autosurveillance glycémique

Indispensable pendant la grossesse et en post partum immédiat  Abonné

Publié le 10/06/2011

Au sein du traitement spécifique du diabète gestationnel, conjointement aux mesures hygiéno-diététiques et éventuellement à une insulinothérapie si celle-ci est indiquée, l’autosurveillance glycémique est indispensable. Cette stratégie permet de réduire les complications périnatales sévères, la macrosomie fœtale et la prééclampsie par rapport à l’abstention thérapeutique. L’autosurveillance glycémique est utile pour surveiller les patientes et précisément pour indiquer le moment de l’insulinothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte