Inattention pénalisante  Abonné

Publié le 29/05/2009

Une étude publiée dans Pediatrics montre un lien entre des troubles de l’attention en maternelle et de mauvais résultats à la sortie du lycée. « L’incapacité d’un enfant à se concentrer dès le début de sa scolarisation a l’effet négatif le plus fort sur l’avenir scolaire quel que soit le quotient intellectuel », indique Joshua Breslau, auteur de l’article. L’étude a suivi 700 enfants, de 5 ans jusqu’à 17 ans, en enregistrant les composantes dépressives, attentionnelles et agressives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte