Ile-de-France : cinq projets pour développer la chirurgie ambulatoire

Publié le 02/04/2014
Parmi les 36 équipes ayant répondu à l'appel à projets lancé en décembre 2013 par l'ARS Ile-de-France, cinq établissements ont été retenus : quatre de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et une clinique privée pour mettre en oeuvre des «gestes innovants», en ambulatoire, en matière de prothèse totale de hanche, d'anévrisme de l'aorte, de sphincter artificiel en urologie, de hernies discales et de chirurgie pédiatrique ambulatoire. Une enveloppe de 100 000 euros a été répartie entre ces cinq projets pour favoriser la chirurgie ambulatoire qui prévoit une hospitalisation de moins de 12 heures sans hébergement de nuit et qui permetrait selon l’ARS «la réduction des coûts pour les établissements de santé et l'assurance maladie». Selon la Cour des comptes, cinq milliards d'euros pourraient ainsi être économisés, mais la Fédération hospitalière de France (FHF) évoque elle au maximum 570 millions d'euros. En France, 40% des séjours à l'hôpital ou en clinique sont déjà pris en charge en ambulatoire, un taux variable d'une catégorie d'établissement à l'autre, et en fonction des spécialités.

Source : legeneraliste.fr