Il y a encore des généralistes heureux !  Abonné

Publié le 10/11/2010

ll faut arrêter de se voiler la face et aucune «?carotte?» n'y changera rien?: si les jeunes généralistes s'installent en moyenne a 39 ans et refusent d'aller à la campagne, c'est uniquement par fuite des responsabilités et refus de l'investissement affectif et humain. Ce n'est pas la campagne qu'ils exècrent mais le mode de vie?: complicité, confiance, humanité; le medecin est redevable de cette sympathie et de cette confiance, et c'est une grande pression, surtout pendant 30 à 40 ans de carrière!

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte