L’avis du Dr Rémi Gagnayre*

« Il faut désormais penser à l’efficience de l’ETP »  Abonné

Publié le 14/02/2014

Crédit photo : dr

Pour le patient, l’ETP se concrétise par l’acquisition et la mise en œuvre de deux champs de compétences : celui des auto-soins (réaliser des techniques de soins, repérer des signes de gravité, prendre des décisions devant un résultat biologique) et celui de l’adaptation à la maladie (exprimer des besoins, communiquer avec son entourage, travailler sur ses attitudes relatives à sa santé).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte