L’avis du Pr Alfred Penfornis*

« Il faut dépister les hypoglycémies, même modérées »  Abonné

Publié le 09/09/2011

«En France, on recenserait environ 10 000 épisodes d'hypoglycémies sévères chez les patients traités par sulfamides, un chiffre qui devrait diminuer, les sulfamides étant de moins en moins prescrits. On se préoccupe beaucoup moins des hypoglycémies dans le diabète de type 2 que dans le diabète de type 1, et elles sont souvent considérées comme un prix normal à payer pour le traitement du diabète. Or elles sont beaucoup plus fréquentes qu'on ne le pense, et en dehors des épisodes sévères, insuffisamment dépistées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte