Identification d’un «syndrome de stress informatique»

Publié le 28/04/2010

94% des américains ont déclaré devoir s'en remettre à des ordinateurs dans leur vie personnelle. Et près des deux tiers des utilisateurs d'ordinateurs ont eu besoin de contacter des techniciens ou ont souffert du «syndrome de stress informatique» durant l'année écoulée, selon une étude menée auprès de 1000 américains. Les pannes d'ordinateurs, leur lenteur au démarrage et l'exaspération provoquée par les interventions d'informaticiens conduisent à un nombre croissant de cas de «syndrome de stress informatique», selon cette étude mise en ligne par le Chief Marketing Officer Council (CMOC), une organisation qui regroupe 4.500 directeurs marketing de 70 pays. Cette étude identifie parmi les causes de ce syndrome des «ordinateurs et des appareils compliqués et frustrants, des pannes techniques, des infections par des virus, et les longues attentes (nécessaires) pour résoudre ces problèmes». «Les ordinateurs sont devenus tellement importants qu'ils sont devenus une épée à double tranchant», souligne Murray Feingold, un médecin crédité dans cette étude d'avoir identifié ce nouveau syndrome.


Source : legeneraliste.fr