Hypertendus âgés : l'après HYVET ?  Abonné

Publié le 11/09/2009

Des guidelines plus spécifiques à certains terrains vont également être publiées : enfants, adolescents, diabétiques, patients en fibrillation auriculaire, sujets sous antiagrégants plaquettaires, personnes souffrant d’une altération cognitive, enfin patients très âgés (plus de 80 ans). Pour ces derniers, l'ESH avait d’abord conclu en 2007 que le bénéfice du traitement n'était pas probant mais qu'il n'y avait pas de raison de l'arrêter s'il était bien toléré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte