Hyperéformateur ?  Abonné

Publié le 22/01/2010

ça vous dirait une nouvelle réforme après les régionales ? A priori, l’Elysée y travaille et nous mitonne un train de mesures qui devrait intéresser de très près les médecins de ville et les assurés. Dans son discours de Perpignan la semaine dernière, Nicolas Sarkozy a en effet lancé deux pistes. Il a jugé urgente la « refondation » de la médecine libérale. Et il s’est montré soucieux de trouver une « méthode » pour rééquilibrer les comptes de la Sécu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte