HPST: L’Unps entre désarroi et irritation  Abonné

Publié le 26/02/2010

L’UNPS en appelle, une dernière fois, à un arbitrage du ministère sur les décrets d’application de la loi Bachelot. En effet, lassée de voir ses propositions rejetées par l’avenue de Ségur, l’Union nationale des professionnels de santé balance désormais entre désarroi et franche irritation. Motif, les suggestions, en matière de coopération interprofessionnelle, de développement professionnel continu émises par cette instance, qui représente pas moins de 12 professions de santé restent lettres mortes auprès du ministère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte