Hôtel-Dieu : occupation des urgences

Publié le 02/09/2013

Une trentaine de personnels, usagers et élus ont décidé dimanche d'occuper une salle de l'Hôtel-Dieu pour dénoncer le démantèlement du service des urgences. «Nous avons décidé d'occuper la salle Notre-Dame depuis 16h00 dimanche puisque la direction l'AP-HP a donné des consignes à partir de mardi de re-router les patients ailleurs, via les pompiers et le Samu», a dit à l'AFP Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'Hôtel-Dieu. «La direction va clairement contre la décision de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 10 juillet dernier de ne plus fermer les urgences», a-t-il ajouté. La direction de l'AP-HP et les responsables de la communauté médicale, qui ont un projet de reconversion de l'Hôtel-Dieu en «Hôpital universitaire de santé publique», ont fait procéder depuis quelques mois à un déménagement progressif de plusieurs services de l'établissement.


Source : legeneraliste.fr