Hospitalisation d’office: la psychiatrie en ébullition  Abonné

Publié le 25/03/2011

La situation est tendue entre les psychiatres et le gouvernement, après que l'Assemblée a voté mardi le projet de loi réformant l'hospitalisation d'office contre la totalité de leurs syndicats. L’instauration des soins ambulatoires sous contrainte, mais aussi la "garde à vue psychiatrique" de 72 heures ne passent pas auprès des psys. Dans ce contexte, un rapport du contrôleur général des lieux de privation de liberté a dénoncé une des restrictions aux autorisations de sortie. Nora Berra, a néanmoins promis un «plan santé mentale» pour l'automne.


Source : Le Généraliste: 2558