Hôpitaux de Paris : 3 000 à 4 000 postes supprimés par regroupements

Publié le 11/02/2010

La suppression de 3 000 à 4 000 postes supplémentaires envisagée d'ici 2012 par l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) passe par une « multiplication de micro-projets » de regroupement de services, a expliqué jeudi le directeur de l'AP-HP Benoît Leclercq. Selon le directeur de l'AP-HP, dont les suppressions d'emplois en 2009 devaient atteindre quelque 700 équivalents temps plein, « l'évaluation de la réduction d'emplois n'est pas sortie d'un chapeau » : « Une approche comparative (..) nous permet de dire que pour réaliser une activité de tel type aujourd'hui à un tel niveau de qualité et de quantité, il faut tant de personnes de telle qualification », a-t-il ajouté devant la Mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) de l'Assemblée nationale. « Je prends l'exemple de l'Hôtel-Dieu, où nous allons transférer au cours du mois de mars et d'avril la chirurgie digestive sur des locaux libérés à l'hôpital Cochin et que, grâce à cette libération, on va pouvoir augmenter la chirurgie thoracique de l'Hôtel-Dieu qui, pour le moment, est un peu coincée dans ses développements » a-t-il argumenté.


Source : legeneraliste.fr