Hollande : la piste CSG avancée, la Santé pas épargnée par les économies

Publié le 10/09/2012

Il y aura bien une réforme du financement de la protection sociale. Elle sera annoncée avant la fin de l’année et mis en oeuvre en 2013. François Hollande l’a confirmé dimanche soir sur TF1. Et le président de la République a précisé que la CSG pour remplacer une partie des cotisations «fait partie» des pistes, mais ce n’est pas la seule, puisqu’il a cité aussi la fiscalité écologique. Il y a une semaine, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault avait sur France Inter évoqué à propos de la CSG «une piste», mais «pas la seule».

Lors de son intervention dimanche soir, le chef de l’Etat a par ailleurs indiqué qu’il y aurait 10 milliards d’euros d’économies budgétaires l’an prochain. La santé ne semble pas faire exception à cet exercice, puisque, selon le président, seuls trois ministères, considérés prioritaires, seraient épargnés par les réductions de dépenses : Education, Intérieur et Justice. Il a rappelé que les embauches dans ces domaines devraient intégralement être compensées ailleurs, afin que l'effectif de la Fonction publique n'augmente pas.g


Source : legeneraliste.fr