Hollande dit non aux gaz de schiste

Publié le 14/09/2012

En ouverture de la Conférence environnementale qui se tient vendredi et samedi, François Hollande a annnoncé qu’il tournait le dos à l’exploitation des gaz de schiste. «J'ai demandé à Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, de prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposés auprès de l'Etat et qui ont légitimement suscité l'inquiétude dans plusieurs régions», a déclaré le président, pointant les «risques lourds pour la santé et l'environnement» de la fracturation hydraulique, la seule technique existant pour extraire les gaz de schiste des sous-sols. il a par ailleurs indiqué qu’il suivrait cette ligne de conduite pendant tout son quinquennat. Le Chef de l’Etat a par ailleurs évoqué l’idée de mettre davantage à contribution des pollueurs pour financer la Sécu. Evoquant une réforme du «mode de financement de la protection sociale» il a plaidé pour que «l'assiette du prélèvement ne repose plus sur les seuls salaires», mais prenne aussi en compte les facteurs de pollution.


Source : legeneraliste.fr