?Harcèlement !  Abonné

Publié le 11/06/2010

J'ai été mis sous entente préalable par La Cpam de Boulogne-sur-Mer (CPAM qui a défrayé la chronique de la Cour des Comptes) avec la bénédiction du Contrôle Médical (délit statistique, prescription kinési). Lors de cette mise sous tutelle, 200 prescriptions = 199 prescriptions acceptées par le Contrôle Médical, 1 prescription refusée. Pour cette dernière prescription, le patient est allé au TASS : il a gagné. 100?% des prescriptions reconnues médicalement justifiées ! A quand l'arrêt du harcèlement des médecins généralistes par les Caisses ?

Dr Jérémie Caudin, Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)

Source : Le Généraliste: 2530