Handicap : Bachelot huée au congrès de l’APF

Publié le 06/05/2011

Roselyne Bachelot, a été interpellée, vendredi en clôture à Bordeaux du congrès de l'Association des paralysés de France (APF). Alors que le président de l’APF, Jean-Marie Barbier stigmatisait une politique du handicap « bien mal en point pour ne pas dire en faillite», la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale a été huée et sifflée à plusieurs reprises, notamment lorsqu’elle a expliqué que «la situation de l'emploi des personnes handicapées s'est sensiblement améliorée ces derniers années» ou encore lorsqu’elle a réitéré son refus du recours aux aidants sexuels qu'elle a qualifié de «réponse marchande contraire à la dignité des femmes.» Roselyne Bachelot a tenté de faire valoir devant un millier de personnes assistant à ce 41e congrès que l'engagement de Nicolas Sarkozy «de revaloriser l'allocation adulte handicapés de 25% entre 2007 et 2012 a été tenu» et que l'objectif de l'accessibilité n’était «pas négociable». Sans convaincre.


Source : legeneraliste.fr