Haïti : l'épidémie de choléra marque le pas mais l'ONU reste inquiète

Publié le 26/10/2010

L'épidémie de choléra en Haïti semblait marquer le pas lundi avec une baisse du nombre de nouveaux décès, mais les Nations unies ont dit redouter une crise sanitaire d'ampleur nationale qui ferait des dizaines de milliers de malades. L'épidémie a fait 259 morts et conduit à 3 342 hospitalisations, a indiqué lors d'une conférence de presse le directeur général du ministère de la Santé publique, Gabriel Thimoté. Le choléra, éradiqué à Haïti depuis plus de 100 ans, a fait son apparition il y a quelques jours dans le nord du pays en raison de la mauvaise qualité de l'eau potable. La crainte est de le voir se développer à Port-au-Prince, où des centaines de milliers d'Haïtiens s'entassent dans des camps de fortune après le séisme du 12 janvier dernier qui a fait plus de 250 000 morts. La ministre haïtienne des Affaires étrangères, Marie Michèle Rey, avait assuré dimanche que la maladie semblait « contenue jusqu'à nouvel ordre ». Faisant état d'une épidémie limitée géographiquement, elle s'était déclarée confiante. Mais depuis New York, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU a jugé qu'il serait prématuré de baisser la garde. « Une épidémie d'ampleur nationale avec des dizaines de milliers de cas est une possibilité réelle » a expliqué l'ONU dans un communiqué.


Source : legeneraliste.fr