Haïti: dernier bilan et premières analyses sur la souche de choléra

Publié le 01/11/2010

Haïti, qui se prépare au passage de la tempête tropicale Tomas, n’en a pas fini avec le choléra. Outre les 337 décès dus au choléra enregistrés à la date de samedi, on dénombrait également 4.764 personnes hospitalisées. Le taux de mortalité a néanmoins diminué depuis le début de la semaine dernière, selon les responsables sanitaires haïtiens qui déploient tous leurs efforts pour contenir l'épidémie, craignant qu'elle ne se propage à Port-au-Prince, où 1,3 million de personnes vivent dans des camps de fortune depuis le séisme catastrophique de janvier.

Par ailleurs, on a appris que la bactérie responsable de l'épidémie est similaire à des souches trouvées en Asie. Des analyses rendus publiques lundi par le Ministère haïtien de la Santé et faites par les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) "indiquent que la souche Vibrio cholerae n'est pas haïtienne, mais les différentes variantes de bactéries responsables du choléra pourraient avoir été propagées par des voyageurs internationaux et le commerce." Pour le Ministre haïtien de la santé, le Dr Alex Larsen, "de ce fait, nous ne saurons jamais exactement l'origine exacte de la souche qui a provoqué l'épidémie en Haïti".


Source : legeneraliste.fr