H7N9, asymptomatique chez les poulets

Publié le 12/04/2013

Selon les rapports officiels transmis par les autorités vétérinaires chinoises, les volailles testées comme positives à la présence du virus influenza A(H7N9), et suspectées d'être à l'origine des cas humains recensés, ne montreraient pas de symptômes visibles. «Selon l'information disponible aujourd'hui, nous sommes confrontés à une situation assez exceptionnelle car nous avons affaire à un virus influenza très faiblement pathogène pour les oiseaux et qui a la capacité de provoquer une maladie grave chez les personnes infectées», a confirmé vendredi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), Bernard Vallat, selon lequel cette situation «rend la détection de ce virus très difficile chez les volailles.» L'OIE indique par ailleurs que «la disponibilité d'un vaccin efficace pour protéger les volailles du virus A(H7N9) en quantités appropriées pourrait prendre quelque temps». A ce jour, le nouveau virus, à l’origine de cas très graves chez les humains ne semble pas donner lieu à une transmission inter-humaine.


Source : legeneraliste.fr