H7N9 : 6 décès, 16 cas en Chine

Publié le 04/04/2013

Deux nouveaux cas de gippe H7N9 ont été signalés vendredi chez des retraités de Nankin (est) par le Bureau de la Santé de la province du Jiangsu. Deux nouveaux morts dû au virus de la grippe aviaire H7N9 ont aussi été signalés jeudi par les autorités de Shanghai. Cette nouvelle souche en Chine a, en quelques jours a contaminé seize personnes au total. A Hong Kong, les autorités sanitaires ont fait état d'un cas suspect d'infection par le virus H7N9 chez une fille âgée de sept ans revenue de Shanghai fin mars, où elle avait été en contact avec des volailles. Les autorités chinoises tentent de déterminer comment cette nouvelle variété de grippe aviaire peut contaminer les êtres humains tout en affirmant qu'il n'y a pas de preuve d'une transmission d'humain à humain. L'OMS a écarté mercredi le risque d'une pandémie en l'absence de transmission d'homme à homme. Selon le ministère chinois de l'Agriculture, le virus a été détecté sur des échantillons de pigeon prélevés sur un marché à Shanghai.

A Shanghai, les autorités ont annoncé dans l'après-midi leur décision de fermer temporairement les marchés aux volailles vivantes. «Cette mesure est prise dans un objectif de protection de la santé publique», a déclaré lors d'une conférence de presse Xu Wei, porte-parole de la municipalité aux 23 millions d'habitants. Quelques heures plus tôt, des agents municipaux avaient procédé à l'abattage de plus de 20.000 volailles.


Source : legeneraliste.fr