H1N1: Les américains se ruent sur le vaccin

Publié le 23/10/2009

Alors que les Fançais ne seraient que 30% à compter se faire vacciner selon les derniers sondages, les américains semblent majoritairement d’un avis inverse. L’épidémie bat son plein aux Etats-Unis et population est allée en masse se faire vacciner. La secrétaire américaine à la Santé, Kathleen Sebelius, a reconnu mercredi devant une commission du Sénat que la demande dépassait l'offre: "En ce moment, nous sommes à un stade où la demande est plus forte que la production" de vaccins, a dit Mme Sebelius à des parlementaires inquiets de la propagation de la grippe. de leur côté, les centres de contrôle des maladies (CDC) américains ont annoncé la semaine dernière un retard des livraisons et averti que le nombre de doses disponibles à la fin octobre allait être réduit d'un quart. Les CDC avaient espéré mettre 40 millions de doses à disposition dès la fin du mois dans tout le pays, mais ce chiffre a été réduit à 30 millions. Néanmoins, la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, s'est voulue rassurante en promettant que les fabricants de vaccins allaient rattraper le retard "vers le mois de décembre"."Il s'agit d'un retard. Ce n'est pas une pénurie. Au bout du compte, il y aura un vaccin pour tous ceux qui voudront être vaccinés", a dit Mme Napolitano.


Source : legeneraliste.fr