Portrait

Guy Arcizet, de la blouse blanche au tablier  Abonné

Publié le 17/09/2010
Ce généraliste de 71 ans est depuis le début du mois le Grand Maître du Grand Orient de France. 40 ans de médecine générale en banlieue, 25 ans de franc-maçonnerie… Le nouvel élu, estime que les deux engagements ne sont pas si étrangers l’un à l’autre.

Crédit photo : ©DR

Comment devient-on franc-maçon ? Pour Guy Arcizet, après vingt ans d’exercice de la médecine générale, c’est un patient qui est venu le chercher : « Avec le discours que vous tenez sur la société, je ne comprends pas pourquoi vous n’êtes pas franc-maçon… ». Et c’est comme ça que cet ancien généraliste de Bagnolet a revêtu le tablier un jour de 1986 : « À l’époque, les institutions ne m’inspiraient guère et a priori le rituel maçonnique non plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte