Dépression

Guetter les signes  Abonné

Publié le 03/04/2009
Si neuf généralistes sur dix généralistes se déclarent suffisamment à l’aise pour réaliser eux-mêmes le bilan initial de la dépression, la moitié a en revanche recours au psychiatre lorsque les choses se compliquent (Sondage MG-Spé, Le Généraliste 2009).

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Les signes qui doivent alerter sont l’insomnie, l’anorexie, une rumination suicidaire, une rupture avec l’entourage ou encore une irritabilité excessive. Des signes à peser ensuite au cas par cas. Par exemple, des insomnies seront plus préoccupantes chez un patient qui dormait relativement bien que chez un autre qui souffrait déjà de troubles du sommeil. « Le rôle du médecin traitant ne se réduit pas à la prescription médicamenteuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte