Grosse fatique chez 14% des profs

Publié le 30/01/2012

Un agent de l'Education nationale sur sept (14%) se dit en situation d'épuisement professionnel (ou "burnout") et près d'un sur quatre (24 %) en état de tension au travail, selon une étude du Carrefour santé social, qui réunit la mutuelle MGEN et des syndicats, rendue publique lundi. «Une proportion non négligeable des professionnels est en situation de risque psycho-social avéré, en particulier les conseillers principaux d’éducation (CPE), les personnels administratifs, les professeurs des écoles élémentaires et (ceux) exerçant en collège», résume le Carrefour santé social. Selon l'étude, menée en mai 2011 auprès de 5.000 agents de l'Education nationale sur les risques psychosociaux, l’épuisement professionnel et les troubles musculosquelettiques (TMS), une grande majorité des agents déclare par ailleurs avoir connu un problème d’ordre musculosquelettique au cours des 12 derniers mois concernant la nuque ou le cou (78 %), le bas du dos (75 %), l’épaule (60 %), le genou ou la jambe (54%).

Ces résultats sont à comparer avec l’enquête «Sumer» qui constitue la référence en France (toutes professions confondues) et selon laquelle 12 % des cadres et 23 % de tous les salariés se disent «tendus» au travail.


Source : legeneraliste.fr