Éditorial

Grogne... Et après ?  Abonné

Publié le 10/10/2014

Crédit photo : ©PHANIE

De plus en plus tangible chez nos lecteurs, la grogne sera-t-elle bientôt contagieuse au point de ressusciter la capacité de mobilisation d’une profession parfois plus prompte à la division qu’à l’unité ? C’est ce qu’espèrent (tout en le redoutant un peu…) vos syndicats qui ne manquent pas d’invoquer le souvenir de la grande grève de l’hiver 2001-2002 à l’appui de leurs revendications. Douze ans plus tard, ce mouvement reste en effet une référence pour la médecine générale. À plus d’un titre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte