Grippe : une épidémie 2013 atypique

Publié le 16/01/2013

L'épidémie de grippe se poursuit à un rythme soutenu en France et a conduit environ 540.000 personnes à consulter un médecin généraliste ou un pédiatre, la semaine dernière, selon le réseau des Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe (Grog). C'est «la quatrième semaine consécutive de hausse de l'activité épidémique» en métropole, souligne pour sa part, mercredi, le réseau Sentinelles-Inserm qui prévoit que «le niveau d'activité des syndromes grippaux devrait continuer d'augmenter cette semaine». Les trois virus A(H1N1), A(H3N2) et B continuent de co-circuler, sans dominance nette de l’un ou l’autre, note le réseau Grog qui évoque une «épidémie atypique». La situation observée actuellement ressemble plus à la superposition de trois vagues modestes de grippe plutôt qu’à une épidémie classique, commente-t-il. Le réseau Grog évoque également des signes cliniques parfois trompeurs : «la fièvre peut être discrète, le début progressif et les signes respiratoires moins intenses.» Le réseau Sentinelles qui ne prend en compte que les grippes avec fièvre d'apparition soudaine supérieure à 39 degrés, avec en plus des signes respiratoires et courbatures, estime sur la base de ces critères que «en 4 semaines d'épidémie, 642.600 personnes auraient consulté un médecin», dont 202.600 la semaine dernière. Les régions les plus touchées la semaine dernière, selon le réseau Sentinelles, étaient : Nord-Pas-de-Calais (650 pour 100.000 habitants), Bretagne (649), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (534), Rhône-Alpes (505), Auvergne (431), Languedoc-Roussillon (428), Limousin (351), Champagne-Ardenne (306), Alsace (305) et Ile-de-France (262).

Pendant ce temps, l’épidémie de gatroentérite entre dans sa quatrième semaine. Elle a touché plus de 720.000 personnes en trois semaines en France métropolitaine, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Avec 268.500 nouveaux cas de diarrhée aiguë enregistrés la semaine dernière,


Source : legeneraliste.fr