Grippe H1N1: le maillon manquant  Abonné

Publié le 29/04/2011

La vaccination contre la grippe H1N1 a connu un échec cuisant avec seulement de 7,9% de couverture vaccinale en population générale. « L’intégration d’emblée des médecins libéraux est un maillon qui a manqué dans cette campagne de vaccination », avoue Daniel Floret, et le gouvernement n’aura redressé la barre que trop tardivement. Par ailleurs, « les groupes antivaccinaux ont été très actifs, notamment sur internet, et leurs propos ont été largement repris par les médias, puis les politiques s’en sont mêlés, alimentant à leur tour la polémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte