Grève administrative : un tout premier bilan

Publié le 10/01/2015

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Difficile d’évaluer encore l’impact de cette première semaine de "grève administrative" des médecins libéraux contre le projet de loi santé, d’autant que ses organisateurs restaient discrets cette semaine compte tenu des évènements dramatiques en France. "La grève administrative continue" et elle "est très bien appliquée sur le terrain. Je sais que les caisses commencent à être inondées de paperasse", expliquait néamoins Jean-Paul Ortiz, le président de la CSMF, sollicité par l’AFP. Côté Sécu, on était moins affirmatif. Sur les trois premiers jours, les données collectées "ne permettent pas de dégager une tendance à la hausse ou à la baisse" de feuilles de soins papier, a commenté vendredi l'Assurance maladie qui estime qu’elle "n'a pas de visibilité pour jeudi et vendredi".

Dans ce contexte, les négociations se poursuivaient. MG France mardi, puis la CSMF mercredi, sont sortis déçus de leur entretien avec Marisol Touraine. De son côté, le président du SML, Eric Henry, a regretté de ne pas avoir été convié par le ministère. L'ensemble des syndicats représentatifs se sont rencontrés" jeudi soir. Les représentants du "Front Généraliste" -qui rassemble 7 syndicats autour de MG France et de la FMF- seront reçus au ministère de la Santé lundi.


Source : legeneraliste.fr