Transplantation rénale

Greffe du donneur vivant : le rôle clé du généraliste  Abonné

Par
Publié le 07/06/2019
Afin de promouvoir la transplantation rénale issue de donneurs vivants, l’Agence de biomédecine et le ministère de la Santé misent sur les médecins généralistes. Avec 541 interventions en 2018, nous sommes loin de l’objectif du plan greffe pour 2021… qui en prévoit 14 fois plus.
Rein

Rein
Crédit photo : SPL/PHANIE

Àl'occasion de la prochaine Journée nationale de réflexion sur le don d'organe et la greffe du 22 juin, l'Agence de la biomédecine vient d'organiser un point presse dans le but de sensibiliser les acteurs impliqués – en particulier les généralistes – dans la greffe rénale à partir d’un donneur vivant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte