Grèce : un ex-extrême droite prend les rènes de la santé

Publié le 25/06/2013

Pas de chance pour Andreas Lykourentzos, ministre de la Santé grec aux réformes très contestées par les blouses blanches. Cet homme de droite modérée n’a pas tenu plus d’un an à ce poste, soit moins que son prédéceseur socialiste Andréas Loverdos qui avait géré un système de santé grec en déliquescence pendant 20 mois. Andreas Lykourentzos a dû céder la place mardi dans le nouveau gouvernement Samaras à Adonis Georgiadis, ex-cadre du parti d'extrême droite Laos jusqu'à 2009 avant de passer à la droite.


Source : legeneraliste.fr