Grèce : les blouses blanches en grève

Publié le 17/01/2013

Les médecins, les hôpitaux et les dentistes privés viendront grossir les rangs des manifestations prévues jeudi en Grèce. Dans le secteur de la santé, les praticiens des hôpitaux publics, à l'appel de l'association médicale panhellenique (PIS) et de la fédération dentaire, réclament que leurs salaires ne soient pas complètement «effacés» et que les standards des services publics de santé soient préservés. Une autre fédération de médecins hospitaliers (OENGE) demande le retrait du nouveau schéma d'organisation des hôpitaux, prévoyant fusions d'établissements et fermetures de services, en cours d'élaboration au ministère de la Santé. Toutes ces mesures, soit déjà votées soit en cours d'adoption, sont inscrites dans les «actions prioritaires» que la Grèce doit mettre en oeuvre rapidement pour continuer à bénéficier du soutien financier international de la zone euro et du FMI.


Source : legeneraliste.fr