Glycémie et risque coronarien  Abonné

Publié le 15/04/2011

Le diabète et la glycémie à jeun sont parfaitement corrélés au risque coronarien. Des résultats très récents issus d’une vaste méta-analyse publiée dans le Lancet le confirment. Regroupant 102 études prospectives et 700 000 patients en prévention primaire (dont 7 % de diabétiques) elle établit que le diabète double le risque de coronaropathie, multiplie par 2,32 celui de décès d’origine coronarienne et par 2,27 celui d’AVC ischémique (1). Ce risque est d’autant plus marqué chez les sujets plus jeunes ou chez les femmes, groupes traditionnellement les moins exposés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte