Glaucome : la révolution de l’imagerie  Abonné

Publié le 04/06/2010

Au cours de ces dernières années, la glaucome a bénéficié de l’explosion des techniques d’imagerie. « Le diagnostic est devenu infra-clinique sans attendre la réduction du champ visuel » a indiqué Pr Béatrice Cochener (CHU de Brest, présidente de la Société Française d’Ophtalmologie). L’échographie de haute fréquence et la tomographie en cohérence optique permettent de classer les glaucomes plus précisément et notamment de mieux diagnostiquer le glaucome par fermeture de l’angle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte