SEP remittente

Gilenya®, premier traitement oral  Abonné

Publié le 13/05/2011
Le fingolimod par voie orale rompt avec la stratégie injectable qui prévalait jusqu’à présent. Il se place en deuxième intention et dans les formes sévères d’emblée.

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Fort de son AMM européenne, Gilenya® a franchi un seuil. « Le fingolimod est un immunosuppresseur très puissant, 10 à 100 fois supérieur à la cyclosporine », a indiqué le Pr Jean Pelletier (hôpital de la Timone, Marseille). Il est le chef de file d’une nouvelle classe de médicaments appelés modulateurs des récepteurs à la sphingosine 1 phosphate. Il empêche la sortie des lymphocytes à partir des ganglions lymphatiques pour éviter la destruction de la myéline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte