Génériques: une copie à revoir...  Abonné

Publié le 21/06/2013

Ce samedi matin, j’apprends lors de mes consultations qu’un laboratoire de génériques avait fait une confusion dans l’étiquetage de ses produits : substitution dans un emballage d’un diurétique par un hypnotique.

Outre le fait que cette erreur peut avoir des conséquences dramatiques, nous pouvons nous poser plusieurs questions :

– pourquoi nos autorités sanitaires n’ont pas en toute urgence prévenu les professionnels de santé ? En ce qui me concerne, c’est à la fois les patients et la radio qui m’ont informé de cette méprise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte