Génériques: six labos condamnés par la Commission européenne

Publié le 10/07/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont été condamnés mercredi à une amende de 427 millions d’euros par la Commission européenne pour avoir freiné l’entrée sur le marché de médicaments génériques. Le laboratoire Servier devra payer 331 millions d'euros pour « abus de position dominante ». Niche-Unichem, Mylan, Teva, Krka et Lupin se voient de leur côté reprochés d’avoir retardé la production de versions moins chères du Périndopril®. Servier récuse les accusations expliquant que le marché du traitement de l'hypertension compte une dizaine de produits concurrents. Le laboratoire français a annoncé qu'il déposera un recours devant la Cour de justice de l'Union européenne.


Source : legeneraliste.fr