Dr André Chassort

« Généraliser l’exercice collectif dans les campagnes»  Abonné

Publié le 19/03/2010

« Il est maintenant temps de passer du médecin généraliste omnipotent au médecin généraliste omnivalent », prévient l’ancien conseiller ordinal, André Chassort, égratignant au passage le concept sur lequel sont bâties les maisons de santé : « Dans les campagnes, le système de l’offre de soins, même libérale, doit s’appuyer sur les murs des hôpitaux locaux. Si les généralistes les quittent, on peut en trouver de nouveaux, les murs, l’administration, eux, restent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte