Gare à l’HTA masquée  Abonné

Publié le 20/01/2012

Définie par «une PA normale au cabinet combinée à une PA élevée en dehors (AMT ou MAPA) », l’HTA masquée est associée à un sur-risque cardio-vasculaire plus élevé que dans l'HTA blouse blanche. Ceci pourrait s’expliquer par la variabilité tensionnelle révèle l’étude conduite par C.Cacciolati et al. (Paris). Dans ce travail conduit chez 1 101 sujets en population générale (âge moyen 79 ans), la variabilité tensionnelle

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte