Rhinosinusite infectieuse aiguë

Gare aux complications  Abonné

Publié le 23/10/2009
La Société Française d'ORL a rajeuni le concept de rhinosinusite aigue. Cette pathologie « commune », dont les complications oculaires et neurologiques, rares mais imprévisibles, constituent de véritables urgences thérapeutiques, devrait « rebondir » via l'apparition de sinusites liées aux implants dentaires…

La dichotomie (typiquement française) rhinite / sinusite disparaît enfin au profit de la terminologie « rhinosinusite », plus appropriée. Les débats portant sur les qualificatifs « chronique » et « aigue » ont abouti à réserver le terme de rhinosinusite (RS) aigüe aux formes s'installant en moins de 12 heures et se résolvant sous traitement en trois semaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte