Grossesse

Gare aux carences nutritionnelles  Abonné

Publié le 23/03/2012
En France, chez la femme en désir de grossesse ou enceinte, seule la supplémentation en folates est recommandée systématiquement. Celles en fer, vitamine D, iode et calcium sont uniquement à conseiller en cas de carence, une alimentation équilibrée devant normalement suffire à couvrir les besoins. Pourtant, ces supplémentations sont peu prescrites alors que les carences ne sont pas si rares.

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Quid de la supplémentation nutritionnelle de la femme enceinte ou en désir de grossesse aujourd’hui? Tel a été l’un des thèmes abordés lors du premier congrès In Utero, qui s’est tenu à Paris le 16 mars dernier. Selon les recommandations de la HAS, “aucun complément alimentaire multivitaminé n’est nécessaire en cas d’alimentation variée et équilibrée”. Seul l’acide folique est à conseiller systématiquement, à 400 microgrammes par jour, 28 jours avant la conception et jusqu’à 12 SA, cet apport réduisant le risque de malformation du tube neural.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte