Gare au syndrôme d’augmentation  Abonné

Publié le 02/12/2016

Le syndrome d’augmentation est une complication fréquente du traitement, favorisée par des doses d’agonistes dopaminergiques élevées, à demi-vie courte et une exposition prolongée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte