Fresque de Clermont, loi de santé : les internes de l’Isni contre-attaquent

Publié le 21/01/2015

Alors que la polémique autour de la fresque d’internes du CHU de Clermont-Ferrand n’en finit pas d’agiter les réseaux sociaux, l’Isni indique avoir « décidé d’entamer une procédure judiciaire pour diffamation à l’encontre de M. Gabriel Attal ». Dimanche, ce conseiller de Marisol Touraine s’était exprimé ainsi sur twitter : « rien ne saurait justifier l’incitation au viol. Pas même l’opposition à une loi. Honte aux médecins qui ont fait ça ». Dans son communiqué, l’Isni ajoute se réserver « le droit d’étudier tous les recours possibles contre toute personne qui entacherait la réputation des internes ».

Opposée au projet de loi santé, l’organisation syndicale appelle par ailleurs les internes à manifester, à compter du 29 janvier. Elle indique, par ailleurs, avoir sollicité et obtenu un rendez-vous à l’Élysée. Prévu mardi prochain, il devrait leur permettre de dénoncer « cette récupération politique (la fresque, N.D.L.R.) qui n’a comme unique objectif que de détourner les internes du débat actuel sur la loi Santé ».


Source : legeneraliste.fr