Fractures rares sous bisphosphonates  Abonné

Publié le 13/05/2011

C’est le risque absolu des fractures atypiques liées aux biphosphonates selon un article paru dans le New England Journal of Medicine. Le risque absolu est faible mais quand une fracture atypique survient c’est très souvent sous médicament (risque de 33). Pour arriver à ce résultat, les auteurs ont revu les 1 234 fractures fémorales inhabituelles de plus de 12 000 suédoises de plus de 55 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte