Fracture sanitaire : la CSMF pas d’accord avec l’UFC-Que Choisir  Abonné

Publié le 16/10/2012

Dans une vaste étude publiée mardi, l’UFC-Que Choisir montre, en étudiant le double aspect des déserts médicaux et des dépassements d’honoraires, qu'il y a en France une «fracture sanitaire». «Nous avons regardé les deux dimensions de l'accès aux soins, la dimension géographique et la dimension financière. Et c'est vrai que lorsqu'on couple les deux, les résultats sont assez dramatiques», a déclaré Alain Bazot, président de l'association. Mais l’UFC-Que Choisir n’en reste pas là !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte